RADIO(S)



Société |  -

image article une
A l’occasion de la cérémonie de remise, l’ambassadeur de Chine a fait part de «la détermination» de son pays à accompagner les Comores dans sa quête permanente d’une armée professionnelle au service du peuple. Cette aide répond à une requête des autorité comoriennes. Il faut savoir que l’Union des Comores et la République populaire de Chine ont signé divers programmes d’appui dans le domaine sécuritaire notamment en matière de renforcement des capacités de l’unité des garde-côtes comorienne.

 

La République populaire de Chine a remis, officiellement samedi, divers lots de matériels à l’armée comorienne. Il s’agit d’une trentaine d’autobus, une quinzaine de pick-up, des matériels informatiques et autres consommables. Ces matériels de «sécurité», comme l’ont nommé les deux pays, ont été évalués à hauteur de 700 millions de francs comoriens, d’après une source de l’ambassade de Chine à Moroni. Ils seront mis à la disposition de la gendarmerie nationale, comme l’a fait savoir solennellement, le chargé de la Défense, Youssouf Mohamed Ali «pour renforcer ses capacités opérationnelles et faciliter sa mobilité sur l’ensemble du territoire national».


Remerciant également la Chine pour ces accompagnements multiples à l’endroit de l’armée comorienne, le patron de la défense «reste toujours convaincu que les bénéficiaires feront bon usage et que tout sert à professionnaliser davantage notre armée». L’octroi de ce don fait suite à une requête officielle du gouvernement comorien, datant de deux ans. Les Comores et la Chine ont signé divers programmes d’appui dans le domaine sécuritaire notamment le renforcement des capacités de l’unité des garde-côtes comorienne. 

Premier partenaire 
 
La gendarmerie nationale compte environ une trentaine de brigades. La plupart d’entre elles font face à des capacités logistiques criantes, rendant, souvent précaires les moyens d’action des unités d’intervention.Youssouf Mohamed Ali a indiqué, dans la foulée, que «d’autres appuis» sont attendus dans les prochains mois, félicitant au passage «le courage, le professionnalisme et la maturité» de l’armée comorienne dans toute sa diversité. «Vous faites un travail difficile mais noble», a-t-il dit en guise de reconnaissance à l’endroit du chef d’Etat-major, le Colonel Youssouf Idjihad pour «les efforts visant à améliorer davantage l’image de l’And».

Partager