RADIO(S)



Flash | 

Au complet depuis le mercredi, après la prestation de serment des quatre membres absents lors de la première cérémonie, la Commission électorale insulaire indépendante (Céii) de Ndzuani a, le même après-midi, procédé à l’élection de son bureau.

Mohamed Ahmed Salim, conseiller juridique du gouverneur Abdou Salami et l’un des trois personnes désignées par ce dernier, a été élu président dudit bureau. Il l’a été face à Rakib Ahmed Abdallah, désormais ancien conseiller de l’île et représentant de celui-ci au sein de la commission. Celui-ci est connu aussi pour son rôle d’ancien chef de file de l’opposition contre la majorité Juwa au sein du parlement insulaire.


Le vote s’est en fait soldé par une égalité des voix (quatre pour chacun et un «nul»), mais en vertu du règlement intérieur adopté avant le vote, la victoire a été accordée à Mohamed Ahmed Salim, sachant que celui-ci est le plus âgé des deux.

Dans une déclaration radiodiffusée hier, jeudi, ce dernier a promis de «rester fidèle» à son serment et d’«œuvrer» avec ses «collègues  avant tout en faveur de la paix et la stabilité».

Reste que le démembrement anjouanais de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’avait, jusqu’à hier jeudi, pu se dénicher un endroit à Mutsamudu pour aménager son siège.          

                         
Sm

Partager